mercredi 15 août 2018

Giboulées estivales

Lundi il a enfin plut, enfin!
 Le jardin était assoiffé, même les lavandes étaient en train de griller et les graminées avaient le haut des feuilles séchées. Il faut dire que cette fin Juillet et cette début Août étaient caniculaire. Le jardin n'aurait pas tenu plus longtemps sans eau...

 Cette petite mangeoire s'est bien remplie

Il a plut tout lundi sous forme de giboulés, de quoi assurer un bon arrosage


Le leysteria formosa ( à droite) apprécie le retour de cette eau salvatrice et des températures plus basses. Son feuillage est bien plus agréable à regarder. J'espère que les lavandes vont relever la tête et reformer leur feuillage. Elles ont été taillées et libèrent maintenant leurs effluves dans la maison sous forme de jolies bouquets secs.

Le fenouil bronze apprécie également la pluie

Août voit l'arrivée des premiers fruits de l'automne

 Pommes Golden

Poire Doyenné du comice

 Ces échinacés d'automne ont bien profité des pluies

 La canicule a accéléré la chute des feuilles, ici, sous le saule

Elles a aussi accéléré la maturation des baies du Goji, le petit arbuste est ravissant!

A l'ombre, les belles de nuits sont les stars du moment: roses pâles, foncés, jaunes et blanches



Cette journée de pluie m'a permis de faire une escapade en pépinière. Retour à Escamps, aux "Fleurs d'Escamps": les rosiers sont en fleurs et il y a toujours quelques arbustes en promotions.



Me voilà de retour avec des spirées: Van houttel, Magnum rose et Thunbergii qui remplaceront les vivaces ayant grillées au soleil! En effet certains arbustes résistent bien mieux aux fortes températures que certaines vivaces.
Il y a aussi un lagerstromia à feuillage pourpre  (je ne sais pas où je vais le mettre!)

Et deux rosiers à feuillage simple:

 Le premier : Betty Boop

Le second:  Douceur Normande


Le soleil est vite revenu, il fait autour de 30 degrès l'après-midi


 L'Eté n'est pas fini!
Bonne fin de semaine à tous!


mercredi 8 août 2018

La pluie, c'est pour quand??


Cette année encore le jardin souffre énormément de la sécheresse. Déjà 3 Eté que la situation est difficile à cause du manque de pluie. Cette année on nous a rajouté la canicule où les températures ont quasiment atteint les 40 degrès. Du coup, pas de pluie + fortes chaleur = cocktail détonant pour le jardin. 
Il a beau être composé de plantes résistantes à la sécheresse, il s'en sort difficilement.



Seule à l'ombre totale, les mirabilis jalapa, les épimédiums et les fougères résistent. 

Au soleil, pas grand chose, même les lavandes, les phlomis, les népétas, la bignone font tristes mine...

Allez, petit tour autour du désastre caniculaire


Pervenche

Trachelospermum jasminoides

Cotonéaster



La "pelouse" qui crisse sous les pieds. Ce qui reste vert, c'est le liseron!!

Le mûrier de chine aimerait rincer ses feuilles sous la pluie

La sauge aussi

Un rosier fleurit timidement

Il s'agit de Rush

Ici aussi la "Pelouse" est grillé, les lavandes n'en sont pas loin...

Oh tient une fleurette! Celle-ci est une annuelle et a reçu un peu d'eau!

C'est pas très joli de ce côté là non plus

Ce phlomis aimerait un peu de pluie lui aussi

Tout à soif

La bignone n'est plus que l'ombre d'elle même

Ce cotonéaster rampant aussi

Ce fortitia aussi (à gauche)

Le stackys bizantana font triste mine

Les sauges arbustives aussi

Même constat sur la spiréee

Et cet abélia!



C'est bien loin d'être joli

Les althéas sont entrés en repos, les feuilles cuisent au soleil

Cet aster est un peu arrosé mais les 38 degrés de la semaine passé ont grillé le feuillage. J'essaie de leurs mettre un peu d'eau pour avoir des couleurs d'automne mais j'avoue ne plus avoir la force et l'envie de continuer à me battre!

 Même les rosiers font sérieusement triste mine!

Voilà pour l'état des lieux post canicule, le bilan n'est pas fameux. Pour moi, il est hors de question d'arroser le jardin d'ornement, c'est contre nature et épuise le jardinier. Seul le potager bénéficie d'un arrosage copieux tous les soirs et nous fait profiter de ces douces saveurs.  Le climat change, mon jardin change lui aussi années après années. Le plaisir de jardiner est toujours là,  c'est même intéressant de chercher des plantes chameaux pour créer ou recréer des beaux massifs. 
Cette année, chaque plante qui n'aura pas résister aux rayons brûlant du soleil sera remplacée par des stipas, je viens d'en semé 30 pots!
Pour le reste, nous verrons bien: euphorbes, népétas, phlomis, santoline, sempervinum, iris...les choix  des plantes résistantes sont vastes!

Bonne journée à tous et profitez bien des beaux jours car dans 4 mois c'est l'hiver!!

jeudi 2 août 2018

Canicule

Ces derniers jours il fait très chaud et il parait que ça va durer. 
Le jardin souffre de cette canicule, la pluie n’étant pour l'instant pas annoncée.
Il y a quand même quelques jolies fleurettes qui se jouent du soleil


Belles de nuit, ou, Mirabilis jalapa



Ici, le tuyau d'eau en PVC commence à disparaître sous la végétation, pour mon plus grand bonheur!

Autre plante ravissante en ce moment, le goji ou Lycium barbarum.
Les baies rougissent avec le soleil



Et voici l'althéa blanc, il souffre pas mal cette année de la chaleur mais ces fleurs sont toujours présentes


On continue avec une plante en pot: l'hydrangea Wim's Red


Lui, est par contre arrosé tous les deux jours afin de profiter de ces inflorescences changeantes



Autre scène, dans le massif surélevée, le rosier jaune grille mais les chardons se jouent du soleil





Il y a aussi une jolie surprise: les ipomées du Seeds of love.
Dans ce massif, elles profitent du soleil que le soir et, visiblement, ça leurs va! 


Elles ont envahit la liane de la clématite



Le spectacle au petit matin est ravisant



On termine avec une vivace qui supporte très très bien cette canicule: la valériane des jardins qui fleurit toujours!
Elle s'est trouvée comme compagne le berbéris thunbergii atropurpurea Harlequin. Je trouve quelles se marient bien.

A bientôt!