mercredi 8 août 2018

La pluie, c'est pour quand??


Cette année encore le jardin souffre énormément de la sécheresse. Déjà 3 Eté que la situation est difficile à cause du manque de pluie. Cette année on nous a rajouté la canicule où les températures ont quasiment atteint les 40 degrès. Du coup, pas de pluie + fortes chaleur = cocktail détonant pour le jardin. 
Il a beau être composé de plantes résistantes à la sécheresse, il s'en sort difficilement.



Seule à l'ombre totale, les mirabilis jalapa, les épimédiums et les fougères résistent. 

Au soleil, pas grand chose, même les lavandes, les phlomis, les népétas, la bignone font tristes mine...

Allez, petit tour autour du désastre caniculaire


Pervenche

Trachelospermum jasminoides

Cotonéaster



La "pelouse" qui crisse sous les pieds. Ce qui reste vert, c'est le liseron!!

Le mûrier de chine aimerait rincer ses feuilles sous la pluie

La sauge aussi

Un rosier fleurit timidement

Il s'agit de Rush

Ici aussi la "Pelouse" est grillé, les lavandes n'en sont pas loin...

Oh tient une fleurette! Celle-ci est une annuelle et a reçu un peu d'eau!

C'est pas très joli de ce côté là non plus

Ce phlomis aimerait un peu de pluie lui aussi

Tout à soif

La bignone n'est plus que l'ombre d'elle même

Ce cotonéaster rampant aussi

Ce fortitia aussi (à gauche)

Le stackys bizantana font triste mine

Les sauges arbustives aussi

Même constat sur la spiréee

Et cet abélia!



C'est bien loin d'être joli

Les althéas sont entrés en repos, les feuilles cuisent au soleil

Cet aster est un peu arrosé mais les 38 degrés de la semaine passé ont grillé le feuillage. J'essaie de leurs mettre un peu d'eau pour avoir des couleurs d'automne mais j'avoue ne plus avoir la force et l'envie de continuer à me battre!

 Même les rosiers font sérieusement triste mine!

Voilà pour l'état des lieux post canicule, le bilan n'est pas fameux. Pour moi, il est hors de question d'arroser le jardin d'ornement, c'est contre nature et épuise le jardinier. Seul le potager bénéficie d'un arrosage copieux tous les soirs et nous fait profiter de ces douces saveurs.  Le climat change, mon jardin change lui aussi années après années. Le plaisir de jardiner est toujours là,  c'est même intéressant de chercher des plantes chameaux pour créer ou recréer des beaux massifs. 
Cette année, chaque plante qui n'aura pas résister aux rayons brûlant du soleil sera remplacée par des stipas, je viens d'en semé 30 pots!
Pour le reste, nous verrons bien: euphorbes, népétas, phlomis, santoline, sempervinum, iris...les choix  des plantes résistantes sont vastes!

Bonne journée à tous et profitez bien des beaux jours car dans 4 mois c'est l'hiver!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire