dimanche 12 octobre 2014

L'avenir dira si c'était une folie...


Vous allez me dire...mais de quoi elle parle???Et ben en fait je parle d'hydrangeas! J'aime voir toutes les variétés que vous présentez sur vos blog, de véritables petites merveilles pour la plupart.
 Mais voilà, ici, la terre est argilo-calcaire, voire très calcaire, donc les hydrangeas en pleine terre ça ne fonctionne pas. J'ai déjà tenté de créer des fosses avec de la terre de bruyère et du terreau, mais ça ne marche pas vraiment: un hydrangea macrophylla n'a même pas fleuri cette année, le seul au rendez-vous est l'hydrangea "vanille-fraise", un peu chétif il faut bien le dire...

Le voilà dans un massif entouré de lysimaque et d'un ciste afin de lui donner de l'ombre. Et oui, autre soucis la terre est tellement sèche et les températures sont si élevées l'été, que leurs cultures est difficiles


Hydrangea "vanille-fraise" en juillet



Hydrangea "vanille-fraise" en ce moment





Bref, c'est joli mais il faut être réaliste, il ne pousse pas bien (seulement deux tiges fleuries!)
Du coup, je vais le déplacer au printemps prochain, mais où???
J'ai trouvé! sur la façade nord du garage tout juste fini! Pas de soleil direct, un coin frais et en pot bien évidemment!
Mais voilà, tout seul il va s'ennuyer alors je lui ai trouvé des camarades aimant les coins d'ombres et qui sont de petits développement. J'ai fais mes recherches et achats sur le site "Promesses de fleurs", leurs conseils sont toujours au top. Allez, je vous les présentent:



Celui-ci aime le soleil et la mi ombre, tolère le calcaire et change trois fois de couleurs dans l'année. Il profitera du soleil du matin dans l'angle du garage


Hydrangea macrophylla Great Star Blanc Bleu,

Photo "Promesse de fleurs"


Hydrangea serrata Avelroz®

Photo "Promesses defleurs"


Hydrangea serrata 'Miranda', acheté à la jardinerie du coin qui est défleuri ce jour

Photo internet (pepinière Maurice Laurent)

Alors, ce week end, c'était la plantation: dans trois grands bac (qui servaient de récupérateurs d'eau qui sont en fibres de verre) qui seront décoré au printemps prochain. Au menu, terre de bruyère, terreau et un peu de sable, le tout recouvert d'un paillis d'écorces de pins 



 Avec de la compagnie pour l'hiver, des bruyères...en attendant de mettre des hostas sûrement!
 Ma table de jardinier va se faire une petite beauté cet hiver afin que tout deviennent harmonieux en 2015!

Bonne semaine




1 commentaire:

  1. Ah oui, difficle de les cultiver quand on a une terre calcaire ! J'ai plein d'ombre dans mon jardin mais même ceux tolérant au calcaire ne supportent pas le PH de 8,6 de ma terre alors, comme toi, en pot !
    Bonne journée

    RépondreSupprimer